Tous crudivoristes ?

Tous crudivoristes ?

Quelle vaste question ! Tout le monde n’est pas d’accord sur la réponse à donner, car en fait, tout dépend de la personne concernée.

Avant la découverte du feu, l’être humain (préhistorique) ne mangeait que du cru. Et ça ne lui posait aucun problème.

Puis le feu est arrivé et l’Homme s’est mis à cuire ses aliments, ce qui l’a fait évoluer d’une certaine façon. Au fil des siècles, les molaires et la mâchoire se sont mis à rétrécir et le système digestif s’est adapté. C’est un processus de sélection naturelle.

Alors dire aujourd’hui que l’Homme n’est pas fait pour manger cuit n’est pas forcément juste, car au contraire depuis des siècles, son organisme s’est adapté pour répondre à ce besoin.

En revanche, il est clair qu’une cuisson trop forte détruit une bonne partie des nutriments présents dans l’aliment. C’est pour cette raison, à mon sens, qu’il faut apporter une partie d’aliments crus à son alimentation. Après, de là à pratiquer le crudivorisme, il y a un gouffre.

D’ailleurs, chez certaines personnes, le « trop de cru » cause de sérieux problèmes digestifs, car leur organisme y est moins adapté. Tout est question de terrain !

Ah et j’allais oublier, n’oublions pas que la cuisson des aliments permet de tuer les éléments pathogènes et ça a surement sauvé des milliers de vies à la préhistoire où souvenez-vous il n’y avait pas de frigo !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Back to top
0
    0
    Panier
    Le panier est videRetourner à la boutique